L’équipe professionnelle du Toulouse Olympique XIII a retrouvé le chemin de l’entraînement ce mercredi (02/12), soit près de 9 mois après le dernier match. Une éternité.

L’entraîneur Sylvain HOULES s’est exprimé sur cette reprise atypique qui lance officiellement la préparation de la saison 2021.

Heureux de retrouver les terrains après tout ce temps ?

Sylvain HOULES : Un énorme oui. Après la première séance je peux dire que ça fait du bien de retrouver les joueurs et de les re-coacher. Ce fut long, mais nous sommes très contents !

Qu’est-ce que toi et ton staff avez pu faire pour l’équipe pendant cette période particulière ?

Sylvain HOULES : Nous les avons tenus au maximum informés des évènements concernant la Fédération Anglaise (RFL), nous les avons appelés pour voir comment se passait leur confinement et nous leur avons envoyé des programmes afin qu’ils puissent garder le rythme avec des exercices utilisant le poids de corps ou avec des équipements. Globalement il y a un bon nombre de joueurs qui se sont bien entrainés, en termes de préparation sur le terrain ou en salle.

Comment s’est passée la mise en place et l’exécution du protocole Covid ?

Sylvain HOULES : Nous avons suivi le protocole de la RFL à la lettre, notre docteur a fait un gros travail dessus pour que tout se passe bien et que tout soit mis en place. Nous nous sommes fait tester lundi, nous avons attendus les résultats mardi et mercredi matin, nous avons fait la première séance collective après avoir pris les températures et rempli les documents de santé. Pour le moment ça s’est bien passé, quelques petites retouches à faire pour la prochaine séance de vendredi mais dans l’ensemble tout s’est bien déroulé.

 Comment sont tes joueurs aujourd’hui ?

Sylvain HOULES : Il y a de tout. Il y a ceux qui ont été de bons professionnels et ont continué à s’entrainer et d’autres qui en ont moins fait… C’est un peu décevant pour certains car c’est leur travail, ils doivent entretenir leur corps et rester en forme. Il y en a quelques-uns qui ont beaucoup de boulot à faire, mais aujourd’hui ils étaient contents de tous se retrouver. Nous avons fait la première séance, maintenant il va vraiment falloir se remettre au travail.

 Comment ton staff et toi avez imaginé la présaison, d’autant que vous ne savez pas encore dans quelle compétition vous allez jouer ?

Sylvain HOULES : Pour nous ça ne changera pas grand-chose avec le staff, nous ne nous entrainerons pas plus dur parce que nous sommes en Super League ou en Championship. Nous maintiendrons le même niveau d’exigence. Notre présaison est planifiée, nous savons que nous repartons de loin, que ce soit au niveau technique ou sur le plan physique, et on s’attend à ce que nos joueurs atteignent le plus haut niveau. Nous allons travailler dur pour cela.

 Que penses-tu de ton squad pour 2021 ?

Sylvain HOULES : Un excellent effectif. Nous avons eu quand-même pas mal de mouvements dans cette période “Covid”, mais nous avons pris l’initiative de tout le temps recruter avec l’objectif d’amener toujours plus de qualité. Maintenant il faut faire en sorte de créer un bon groupe et que tous les joueurs connaissent notre jeu pour le mettre bien en place tous les week-ends.

 Tu as été très impliqué dans la constitution du dossier de candidature à la Super League. Quel est ton sentiment en attendant la décision ?

Sylvain HOULES : Je suis confiant bien sûr, c’est compliqué de ne pas l’être quand on est à l’intérieur. Le club est en excellente position, je ne vois pas ce que l’on peut faire de plus. Le TO est prêt a tous les niveaux, nous sommes bien structurés, nous avons une très bonne équipe, nos finances sont stables et nous jouons dans un des meilleurs stades de rugby d’Europe. Rien n’aurait été possible sans l’investissement de notre directeur administratif, Cédric GARCIA, qui a vraiment œuvré, et a donné son maximum pour notre candidature à cette Super League. C’est sûr que nous n’y n’avons jamais été donc il faut avoir une vision, mais pour moi si le comité de décision arrive à s’imaginer l’impact que Toulouse peut avoir sur la Super League, nous avons de très grandes chances d’y être. Nous sommes très confiants, nous nous projetons et s’ils ne nous prennent pas sur dossier, nous gagnerons le championnat en 2021 et nous y serons en 2022.